Close

Les 4 accords Toltèques

 

 

Nous vous présentons un bref résumé des « quatre accords toltèques« , un livre fascinant de Don Miguel Ruiz. Mais d’abord, quelques mots sur l’auteur de ce livre.

 

Don Miguel Ruiz est un auteur mexicain qui transmet son savoir sur l’ancienne sagesse toltèque. Il a fréquenté l’école de médecine pour devenir chirurgien et pratiqué cette profession pendant plusieurs années.

 

Cela a pris fin lorsqu’il a été impliqué dans un accident de voiture presque mortel. L’incident l’a amené à regarder sa vie  autrement et à se rendre compte qu’il ne recherchait plus le succès et de la richesse matérielle.

Ruiz a déménagé aux États-Unis et est devenu l’apprenti d’un chaman – et après avoir étudié l’esprit humain d’un point de vue scientifique et spirituel, il publie Les 4 accord en 1997.

 

Le livre est resté un best-seller du New York Times pendant plus d’une décennie, Ruiz a écrit plusieurs autres livres à succès, notamment The Mastery of Love , The Voice of Knowledge et Prayers . Il a également collaboré avec son fils, Don Jose Ruiz, pour écrire « Le Cinquième Accord », qui est un autre best-seller du New York Times.

 

Les quatre accords se sont vendus à environ 7,2 millions d’exemplaires  juste aux États-Unis. Ruiz a écrit ce livre dans le but nous aider à nous libérer personnellement des contraintes que la société – et nos esprits – nous imposent.

 

Alors, que savaient les Toltèques, et comment leur ancienne sagesse, racontée par Ruiz dans Les Quatre Accords, peut-elle nous aider?

 

Règles et accords sociétaux

Les Toltèques vivaient dans le centre du Mexique et leurs traditions étaient basées sur l’éducation et de la transmission des connaissances à la génération suivante. Les quatre accords présentent des concepts et idées simple mais qui peuvent nous aider à réaliser notre plein potentiel, mener une vie équilibrée et heureuse, et comment éliminer le poids des attentes des autres à notre égard.

 

Selon Ruiz, nous apprenons tous des règles strictes en tant qu’enfants, avec lesquelles nous nous continuons à vivre à l’âge adulte. La société dans laquelle nous vivons nous impose beaucoup de choses, y compris un imaginaire collectif. Les règles de cet imaginaire collectif nous sont imposées par nos parents, nos écoles, nos religions et autres influences.

Nous apprenons comment nous comporter à travers ce filtre, et ce que nous devrions croire et accepter comme normal. L’auteur affirme que, du fait que nous n’avons pas choisi ces règles et accords, nous devrions nous demander pourquoi nous les acceptons et les respectons.

 

En tant qu’enfants, si nous nous rebellions ou si nous nous comportions «mal», nous étions punis par les parents et autres figures d’autorité pour ne pas avoir suivi les règles. Quand nous étions «sages», nous recevions l’attention et les éloges des parents et des autres.

Les quatre accords nous montrent qu’il existe une autre façon d’appréhender la vie. 

 

En nous libérant des structures et des attentes sociétales, nous pouvons conclure de nouveaux accords pour nous-mêmes.

  1. Le premier accord est d’être impeccable avec votre parole et de ne jamais l’utiliser contre vous-même ou contre autrui. Que signifie «impeccable»? Dans ce contexte, cela vient du latin qui signifie «sans péché». Être impeccable avec son langage interne signifie ne pas se juger ni se blâmer. Le simple fait d’avoir ces pensées signifie que vous péchez contre vous-même.

    Un point clé est de se rappeler que les mots que nous choisissons d’utiliser sont puissants – ils peuvent vous libérer ou vous asservir, vous et les autres. Combien de fois vous êtes-vous dit que vous étiez stupide ou pas nul à quelque chose? Chaque fois que vous faites cela, vous concluez un accord et choisissez de vous y tenir.

    Vos mots transforment votre façon de penser et affectent les opinions des autres, alors choisissez-les judicieusement.

  2. Le deuxième accord: Quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle.


    Lorsque les gens sont désagréable avec nous, nous avons tendance à garder  à l’esprit ces paroles ou comportement durant trop de temps. Lorsque vous prenez les choses personnellement, vous commencez par inadvertance à passer un accord et à le faire vôtre, même si l’affaire ne vous concerne pas personnellement.

    Rien que les gens  puissent  vous dire ou ne vous faire ne vous concerne – c’est leurs affaires.

    Lorsque vous êtes contrarié par quelque chose que quelqu’un vous a dit, cette réaction est le fruit de vos propres peurs et expériences, c’est donc essentiel de savoir gérer cela.

    Surmonter ce problème nécessite de savoir qui vous êtes, car quand vous savez cela vous n’avez plus besoin d’être accepté par les autres, et rien de ce qu’ils disent ne vous affecte. On regarde tous regarde le monde d’un point de vue différent, et vous devez également reconnaître le votre.

  3. Le troisième accord nous dit qu’au lieu de faire des hypothèses, nous devrions plutôt poser des questions.


    Nous sautons souvent aux conclusions et émettons des hypothèses totalement fausses. Si vous dites «bonjour» à un ami et qu’il ne répond pas, vous supposez peut-être qu’il est en colère contre vous sans aucune preuve réelle.

    Nous formulons également des hypothèses sur nous-mêmes, par exemple si nous pouvons ou non bien faire une tâche particulière.  Vous devez remplacer les hypothèses par des questions. Cela peut être difficile, mais c’est le seul moyen d’obtenir les réponses dont vous avez besoin.

     

  4. Le quatrième accord vous montre comment mettre en pratique les trois premiers. Cet accord est de toujours faire de votre mieux, même si votre mieux change constamment.


    Si on vous disait de toujours faire de votre mieux en tant qu’enfant, c’était en fait un bon conseil. Faire de votre mieux dépend de la situation dans laquelle vous vous trouvez et ce n’est pas une solution universelle. 

    Pour faire de votre mieux, vous devez faire les choses parce que vous le souhaitez, non à cause d’une motivation extérieure comme une fiche de paie. Faire un travail que vous n’aimez pas juste pour un salaire est difficile et sans joie sur la durée, c’est parfois la raison pour laquelle certaines personne abusent de la boisson et de la fête le week-end, juste pour oublier cette frustration.

    Si vous aimez votre travail ou les tâches que vous faites, vous ferez de votre mieux sans même avoir à  « essayer ». Votre travail s’en verra bonifié et vous serez beaucoup plus performant. .

En Résumé…

Le message clé de ce livre est qu’à partir du moment où nous sommes nés, nous sommes obligés de nous conformer aux règles de la société. Cela nous empêche de trouver notre vrai moi, mais en utilisant l’ancienne sagesse toltèque, il est possible de remplacer les règles de la société par les quatre accords

Pourquoi ne pas essayer de rompre l’un des milliers d’accords que vous avez actuellement? Peut-être vous dites-vous que vous n’êtes pas doué pour la peinture – sortez les aquarelles et amusez-vous à créer quelque chose. En suivant progressivement le processus, vous pouvez changer les choses progressivement pour le mieux.

svg10 min read

Leave a reply